ABBA fait son grand retour pour un nouveau «Voyage», 40 ans après son dernier album

ABBA fait son grand retour pour un nouveau «Voyage», 40 ans après son dernier album
Ph. Baillie Welsh

Avec sa flopée de tubes ayant traversé contre toute attente toutes les modes, le quatuor va-t-il retrouver les sommets de sa jeunesse ? Depuis leur séparation de fait fin 1982, un an après leur dernier album « The Visitors » – Agnetha, Björn, Benny et Anni-Frid, acronyme ABBA – n’avaient plus sorti de nouvelle musique et rangé aux vestiaires leurs célèbres costumes kitsch.

L’annonce début septembre de leur reformation, lors d’une cérémonie XXL tournée dans plusieurs capitales, avait fait le tour du monde, après des années de spéculations. Composé de dix titres, « Voyage » est le fruit imprévu d’un projet sur lequel ABBA travaille depuis des années : un concert d’avatars numériques « révolutionnaires », censé reléguer au rayon de vieilleries les hologrammes qui ont fleuri ces dernières années dans le monde de la musique.

Des points mystérieux

Certains points restent mystérieux mais une chose est claire : c’est les ABBA d’aujourd’hui qu’on entendra chanter et c’est eux qui auront commandé les mouvements des « ABBAtars », mais ces derniers les représenteront avec leur physique de… 1979.

Lui et Björn Ulvaeus, 76 ans, en assurent la promotion ces dernières semaines, Agnetha Fältskog et Anni-Frid Lyngstad ayant choisi de s’épargner cette épreuve à respectivement 71 et 75 printemps.

Trois des dix chansons de l’album, disponible depuis minuit heure locale dans tous les pays du monde, avaient déjà été dévoilées : d’abord « I Still Have Faith In You » (Je crois toujours en toi) et « Don’t Shut Me Down » (Ne me ferme pas la porte). Puis une version modernisée de « Just A Notion », enregistré en 1978 mais jamais publié jusqu’ici.