Voyage au cœur du liège au Portugal

Voyage au cœur du liège au Portugal
Ph. J. Vandevelde

L’Alentejo est une région du centre sud du Portugal. Le nom « além do Tejo » signifie littéralement « au-delà du Tage ». Elle est nichée entre la pétillante ville de Lisbonne et la populaire région de l’Algarve. Pourtant, les touristes n’ont pas encore trouvé le chemin qui mène à l’Alentejo, où des villages et des villes authentiques, comme Évora et Monsaraz, donnent le ton.

De l’arbre…

L’Alentejo est aussi appelé la « corbeille à pain » du Portugal en raison de son paysage ouvert recouvert de champs de céréales et son sol fertile.

Vous pouvez admirer les trésors naturels de l’Alentejo à Herdade das Barradas da Serra, une exploitation agricole familiale à 5 kilomètres de Grândola qui existe depuis 200 ans. La ferme offre le meilleur du tourisme agricole. Vous pouvez séjourner dans l’une des chambres, vous reposer au bord de la piscine et profiter du silence qui n’est troublé que par le bêlement d’un mouton.

Ph. J. Vandevelde

Mais dans une ferme il y a aussi toute sorte de choses à apprendre. Le père de famille, Francisco, vous emmène en promenade sur son domaine et vous explique tout sur les sangliers, les cerfs, les eucalyptus et, bien évidemment, les chênes-lièges. Avec son climat méditerranéen, l’Alentejo est la région parfaite pour ces arbres, même si le caractère patient des Portugais n’y est pas non plus étranger, à mon avis. « Lorsque vous plantez un chêne-liège, vous réalisez en fait un investissement pour vos enfants et petits-enfants. L’arbre ne livre en effet ses secrets qu’après une quarantaine d’années et son écorce peut alors ensuite être récoltée tous les neuf ans. Des ouvriers spécialisés dénudent véritablement l’arbre avec beaucoup d’amour, sans l’endommager. Plus fort encore, lui enlever son écorce prolonge sa durée de vie », explique Francisco. Vous poursuivez ensuite vers le sommet de la colline, où vous avez une vue spectaculaire sur l’océan et une plantation colorée de chênes-lièges centenaires.

barradasdaserra.pt

… à la lune

Avec l’écorce du chêne-liège on fabrique bien évidemment des bouchons de bouteilles de vin, mais cette matière a encore bien d’autres applications que vous découvrirez dans un atelier spécialisé. Vous pourrez y acheter des sacs à main, des casquettes, des chaussures, des parapluies et même des meubles – vous l’aurez deviné – en liège.

Ph. J. Vandevelde

Le liège est une matière 100 % naturelle. Comme rien ne se perd, il convient dès lors parfaitement en tant que matériau de construction écologique. Un sol en liège par exemple n’est pas seulement très stylé, mais est aussi pratique pour isoler votre habitation. Même la NASA connaît les avantages du liège. Saviez-vous qu’il y a du liège dans les fusées, grâce à sa légèreté et ses excellentes propriétés d’isolation ?

… à l’eau

Le monde du sport a aussi découvert les caractéristiques de légèreté et d’imperméabilité du liège. Dans l’Alentejo, ils n’ont rien trouvé de mieux que d’utiliser cette matière dans une planche de stand-up paddling. Au barrage de Minutos, vous flottez sur l’eau tout en admirant les petites fleurs jaunes poussant sur les bords du lac. Veillez toutefois à bien garder le cap, car la surface de l’eau a beau ne pas être ridée, il vaut mieux ne pas se laisser emporter par le vent !

Corktour.com

… au lit

Bien entendu, il est indispensable de loger dans le seul vrai hôtel en liège. Et qui dit liège dit durable. L’Ecork Hotel près d’Évora est le premier hôtel écologique reconnu du Portugal. Le liège a reçu une place prépondérante dans la construction du complexe et la piscine en rooftop est chauffée à l’énergie solaire. Les hôtes dorment dans de petites maisonnettes blanches, entourées de chênes-lièges, à l’écart du monde. Un Center Parcs sur le thème du liège en quelque sorte.

Ph. J. Vandevelde

Ecorkhotel.com

… à la bouteille

L’utilisation la plus connue du liège est bien évidemment celle du bouchon de bouteille de vin. Il permet au délicieux breuvage dans la bouteille de respirer encore un peu, pour qu’il puisse continuer à mûrir et ne perde rien de sa saveur. Si proche de la source du liège, l’Alentejo est dès lors aussi une importante région vinicole. L’ancienne tradition vinicole est longtemps tombée en désuétude, mais c’est aujourd’hui la région vinicole à la plus forte croissance du Portugal. Vous y apercevez d’innombrables grands domaines familiaux, où vous serez accueillis à bras ouverts pour vous expliquer leur histoire.

Foto’s J. Vandevelde

À Fitapreta, Alexandra vous guide dans le château vieux de 700 ans, au beau milieu des vignes. Alexandra et Antonio, son mari, représentent la nouvelle génération de viticulteurs. Ils sont passés aux vins biologiques et laissent le plus possible le raisin faire son job. Ils n’apportent par exemple pas d’eau supplémentaire aux vignes, pour que les racines s’enfoncent plus profondément et que les plantes deviennent plus résistantes. Ne manquez pas de ramener chez vous une bouteille de « Sexy », qui fait la fierté de Fitapreta dans son emballage rose vif !

antoniomacanita.com

Le domaine d’Ervideira utilise avec intelligence l’environnement. Le lac Alqueva se situe à la frontière avec l’Espagne, et c’est là qu’Ervideira produit plusieurs vins. Le viticulteur s’est inspiré des expéditions à la découverte de bateaux coulés, qui renfermaient d’excellents vins malgré les nombreuses années passées au fond de l’océan. C’est une expérience spéciale, naviguer sur le lac tout en sirotant un vin qui repose des mètres en dessous de vous. La qualité demande de la patience, les Portugais sont bien placés pour le savoir !

ervideira.pt

En pratique

Se nourrir :

‘A Talha de Azeite’, à Grândola, est un restaurant où des familles entières se rassemblent pour la cuisine authentique de l’Alentejo. Conseil : commandez « pyjama », c’est le code pour toute la carte des desserts !

Facebook : @A Talha de Azeite

Au Casa do Gadanha, à Estremoz, vous serez ravi(e) tant par la cuisine délicieuse que par la belle décoration intérieure avec les carreaux portugais. L’accent est mis sur le food sharing, même si vous n’avez pas du tout envie de partager le ceviche et les légumes grillés au four à bois !

Dormir :

Les hôtels de l’Alentejo aiment le design, et c’est aussi le cas de l’Hôtel Santiago. Ce nouvel établissement marie style traditionnel et nouveaux éléments et dispose d’un formidable restaurant à la cuisine ouverte.

Herdade dos Delgados est une sorte de vaisseau spatial blanc installé au sommet d’une colline au bord du lac Alqueva. Cet hôtel design vous offre de magnifiques panoramas et est le point de chute idéal pour observer les étoiles.

Pour encore plus d’inspiration : visitalentejo.pt