Les trajets en voiture les plus courts sont-ils forcément les plus économes?

Les trajets en voiture les plus courts sont-ils forcément les plus économes?
Ph. Unsplash

La consommation dépend de nombreuses variables telles que la vitesse moyenne du véhicule, le dénivelé du parcours, le nombre de passagers et la charge embarquée ou bien encore les différents arrêts effectués le long du trajet. En agissant sur chacun de ces leviers, il devient possible de faire des économies de carburant.

Il est par exemple conseillé de rouler jusqu’à 10 km/h moins vite que les limites autorisées pour économiser du carburant. De même, mieux vaut privilégier les routes nationales que les autoroutes, plus rapides et donc plus énergivores.

D’une manière générale, la façon de conduire peut considérablement influer sur la consommation de carburant. Il est ainsi conseillé d’adopter l’écoconduite, qui consiste à rouler tout en souplesse, sans accélérations ni freinages brusques. Rien que cela peut permettre de réduire sa consommation de 10 à 15 %.

Pour toutes ces raisons, il est donc possible de choisir un itinéraire alternatif, peut-être un peu plus long mais qui au final vous fera économiser du carburant et donc de l’argent.