Voici tout ce que vous devez savoir sur le pass sanitaire si vous voyagez en Europe

Voici tout ce que vous devez savoir sur le pass sanitaire si vous voyagez en Europe
AFP / A. Solaro

Commençons par l’Italie qui va exiger à partir de ce vendredi 6 août un « green pass » dans les restos (mais pas sur les terrasses), les cafés, les piscines, les salles de sport, les musées, les cinémas et les théâtres ainsi que dans les salles de jeux. À noter que pour passer la porte de ces lieux clos, l’Italie exige qu’on ait reçu au moins une première dose de vaccin ou qu’on soit guéri du Covid. Sinon, il faut un test négatif effectué dans les 48 heures précédentes. Ce pass sera exigé à partir de 12 ans. Le certificat sanitaire Covid européen avec son QR code fait office de green pass pour les étrangers.

Si vous n’êtes pas vaccinés ou que vous n’avez pas fait le Covid et que vous souhaitez au cours de votre séjour aller au resto par exemple, il vous faudra donc passer un test toutes les 48 heures. De nombreuses pharmacies italiennes proposent des tests antigéniques rapides. Les labos font les tests PCR sur rendez-vous et sans ordonnance. Il existe aussi des centres de testing dans les aéroports et dans certaines gares. La Croix-Rouge italienne propose des tests gratuits dans 12 gares du pays. Le prix varie entre 50 à 100 euros pour un PCR, entre 20 et 50 euros pour un test antigénique.

N’oubliez pas non plus que pour entrer sur le territoire italien, il vous faudra la fiche de traçabilité (digital passenger locator form) que vous trouverez sur le site https ://appeuplf.eu. Vous devrez aussi être en possession de votre certificat Covid européen. Attention, ces certificats sont obligatoires à partir de 6 ans, comme le rappellent nos confrères de Sudinfo.

En France

Chez nos voisins français, c’est dès ce lundi que le pass sanitaire sera aussi exigé dans les cafés et les restos mais aussi dans les trains, les cars et les avions et… dans les hôtels et les campings. Le pass sera obligatoire à partir de 12 ans pour entrer dans ces lieux. À partir du 30 août, il sera aussi obligatoire pour les 12-17 ans.

Les conditions pour que votre pass soit valide sont les mêmes qu’en Italie. À noter qu’ici, les tests PCR et antigéniques sont payants pour les étrangers. Les PCR sont facturés 49 euros et les antigéniques 29 euros.

La situation dans les autres pays

Ce fameux pass sanitaire sera également demandé dans d’autres pays européens. Près de chez nous tout d’abord, le Grand-Duché le réclame afin d’entrer dans l’un ou l’autre commerce luxembourgeois.

En Grèce, ainsi que dans certaines régions de l’Espagne et de l’Allemagne, vous devrez montrer patte blanche – ou plutôt patte verte – afin de profiter d’un bon restaurant ou d’un cocktail dans un bar.

Enfin, le Portugal est plus précis que son voisin espagnol concernant le « green pass ». Le QR code vous sera en effet demandé dans les zones les plus touchées, et ce seulement le week-end, pour : manger au restaurant en intérieur, faire du sport, ou encore rentrer dans un hôtel.

Comme vous pouvez le constater, les vacances dans ces pays ne se passeront pas vraiment sans souci. Mieux vaut donc bien vous organiser pour faciliter votre séjour !

En Belgique, il existe trois possibilités pour obtenir le pass CovidSafeBe : être vacciné 2 doses depuis au moins 14 jours, présenter un test négatif de moins de 48h ou présenter une preuve de rétablissement datant de moins de 6 mois.

Ce pass est téléchargeable via l’application CovidSafeBe ou via MaSanté.be. Pour demander votre certificat de vaccination par courrier postal, vous pouvez joindre le service d`assistance disponible 24/24 au numéro 071 31 34 93.