Voici les principaux symptômes du variant indien (delta): «ils ne sont plus les mêmes qu’avant»

Voici les principaux symptômes du variant indien (delta): «ils ne sont plus les mêmes qu’avant»
AFP / B. Guay

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi repousser de quatre semaines, jusqu’au 19 juillet, la levée des dernières restrictions instaurées en Angleterre pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, en raison d’une poussée de cas liée au variant Delta, initialement apparu en Inde.

« Nous sommes très préoccupés par le variant Delta qui se propage plus rapidement que prévu dans la feuille de route de février », qui prévoyait une réouverture totale au 21 juin, a expliqué le dirigeant, qui préfère donc « attendre jusqu’au 19 juillet, pour donner au (service de santé) le temps supplémentaire nécessaire ».

« La Covid se comporte différemment »

Mais quels sont les symptômes de ce variant ? Une étude britannique s’est penchée sur la question, rapporte The Guardian. Les résultats montrent qu’une infection à la souche indienne serait semblable à un rhume en termes de signes avant-coureurs.

« La Covid se comporte désormais différemment. Les gens pensent qu’ils ont juste un rhume saisonnier et donc ils se rendent dans différents endroits et rassemblements. Selon nous, c’est une cause majeure de la propagation de ce variant », déclare l’épidémiologiste Tim Spector, à l’initiative de la recherche.

Il précise : « Depuis le début du mois de mai, nous remarquons que les principaux symptômes ne sont plus les mêmes qu’avant. Le principal symptôme est le mal de tête, suivi du mal de gorge, de l’écoulement nasal et de la fièvre ».

Pour rappel, la toux, la fièvre et la perte du goût et de l’odorat étaient les premiers signaux d’une contamination à la souche initiale du virus.

Le variant progresse en Belgique

En Belgique, le variant Delta, est en progression et représente 3,9 % des infections. « Tout porte à croire que ce variant l’emportera de plus en plus sur les autres présents sur notre territoire », a prévenu Yves Van Laethem.

Ce variant est plus contagieux que le variant Alpha, originaire du Royaume-Uni, qui représente actuellement 82 % des souches isolées. Les variants sud-africain (Beta) et brésilien (Gamma) représentent respectivement 1,3 % et 9 % des dépistages.