«Vkousno i totchka»: à Moscou, les nouveaux fast-foods c’est comme McDo, mais en version russe

«Vkousno i totchka»: à Moscou, les nouveaux fast-foods c’est comme McDo, mais en version russe
S. Bobylev/TASS/Sipa USA

Adieu les arches d’or, c’est un McDonald’s nouvelle mouture qui a ouvert ses portes dimanche en Russie, alors que la chaîne de restauration rapide américaine avait quitté le pays après l’invasion de l’Ukraine par les forces russes. Quinze succursales vont voir le jour à Moscou et dans les environs sous un nouveau nom et un nouveau logo (deux frites et une galette de hamburger sur un fond vert), mais dans les mêmes locaux, avec le même personnel et des menus quasi identiques.

Une différence toutefois. Le directeur général du groupe Oleg Paroïev a tout de même précisé que les prix des hamburgers seraient légèrement supérieurs à ceux pratiqués par la chaine américaine en raison de l’inflation en Russie, tout en assurant qu’ils resteraient « abordables ».

Un millier d’établissements

McDonald’s, implanté depuis trois décennies en Russie, comptait jusqu’il y a peu plus de 62.000 employés à travers le territoire. Le mois dernier, McDonald’s a annoncé qu’il vendait ses établissements à l’un de ses licenciés locaux, Alexander Govor, à la suite de l’invasion de l’Ukraine par Moscou et à la vague d’indignation et aux sanctions occidentales qui ont suivi. Le nouveau propriétaire qui exploitait 25 restaurants McDo a déclaré qu’il prévoyait d’étendre la nouvelle marque à 1.000 sites dans le pays et de rouvrir tous les restaurants de la chaîne d’ici deux mois. Il a en outre assuré que les 51.000 ex-employés de McDonald’s à travers la Russie conserveraient leur travail.

Au début des années 1990, alors que l’Union soviétique s’effondrait, McDonald’s avait incarné le dégel des tensions de la guerre froide et avait permis à des millions de Russes de découvrir la nourriture et la culture américaines. La disparition de la chaîne symbolise à nouveau l’opposition entre la Russie et l’Occident, ces deux grandes puissances qui se tournent le dos.

Cette relance dimanche a eu lieu au même endroit phare de la place Pouchkine à Moscou, où la société McDonald’s avait ouvert pour la première fois.