Violée et puis tuée lors d’une randonnée, sa meilleure amie a entendu ses derniers mots par téléphone

Violée et puis tuée lors d’une randonnée, sa meilleure amie a entendu ses derniers mots par téléphone
Ph. Facebook

Les derniers moments de Shanae Brooke Edwars ont été enregistrés par une amie qui était alors au téléphone avec elle. Cette jeune enseignante de 31 ans seulement se trouvait seule en Géorgie pour une randonnée, quand elle a été surprise par un individu non identifié.

Son amie l’a entendue dire « Retire tes sales pattes de là », avant que la communication ne se coupe vendredi dernier. Son corps a été retrouvé le lendemain des faits par un groupe de recherche et la police a ouvert une enquête pour retrouver le meurtrier de la jeune femme.

Des indices sur l’assassin

Celle-ci a été aperçue pour la dernière fois à la sortie de son appartement à 15h35. Elle s’est ensuite rendue sur le très populaire mont Mtatsminda, près de Tbilisi, la capitale du pays. Une femme a indiqué sur un groupe Facebook qu’elle avait entendu une femme crier sur les sentiers une heure après le dernier signalement de Shanae.

Le ministre de l’Intérieur Vakhtang a déclaré que les autorités disposaient à l’heure actuelle de quelques informations sur le meurtrier présumé. « Le ministère et la police font de leur mieux pour trouver le meurtrier. Nous disposons de quelques informations que je ne peux pas divulguer pour le bien de l’enquête.

Les hommages se sont multipliés depuis la disparition tragique de la jeune femme.