Une vague de suicides frappe les marins du porte-avions américain USS George Washington

Une vague de suicides frappe les marins du porte-avions américain USS George Washington
AFP

Le mois dernier, en l’espace de moins d’une semaine, trois marins du porte-avions USS George Washington se sont donné la mort. Deux de ces suicides ont eu lieu à l’extérieur du bateau et l’un a eu lieu à bord. En 10 mois, sept marins de ce navire sont morts. Quatre de ces décès sont probablement des suicides, selon Naval Air Force Atlantic.

L’armée prend des mesures

Le phénomène est tel que mi-avril, un porte-parole du gouvernement a déclaré lors d’un point presse que la marine américaine enquêtait sur ces décès. Il a précisé qu’il n’y avait a priori aucun lien entre tous les décès. Une équipe spéciale d’intervention spécialisée en psychiatrie a été envoyée à bord pour apporter du soutien aux marins.

Face à cette vague de suicide, l’armée américaine a décidé de prendre des mesures. La marine a offert aux 400 marins actuellement à bord un logement sur la terre ferme. Ce lundi, 260 marins ont ainsi déjà commencé à quitter le porte-avions.

Le nombre de suicides en forte augmentation

Le navire est actuellement loin des conflits et des océans du globe. En effet, depuis de longs mois, il est amarré dans le chantier naval Newport News Shipbuilding, dans l’Etat de Virginie, pour une révision. Cela n’empêche pas 400 marins de vivre à bord du l’USS George Washington. C’est justement cette situation qui entraînerait des troubles chez l’équipage. Alors qu’ils sont surentraînés pour partir à la guerre, des centaines de militaires se retrouvent en cale sèche à entretenir le bateau et à le mettre en couleur. De nombreux marins auraient ainsi l’impression de ne pas faire ce pourquoi ils se sont engagés dans l’armée et cela a un impact considérable sur leur moral.

Les chiffres du suicide au sein de l’armée américaine font froid dans le dos. Entre 2015 et 2020, le taux de suicide de militaires en service actif a bondi de 41,4 %. En 2020, 580 membres de l’armée américaine se sont donné la mort. Parmi eux, 384 étaient des militaires en service actif.

Toute personne ayant des idées suicidaires peut contacter la ligne d’écoute du Centre de Prévention du Suicide au 0800 32 123 (elle est anonyme, gratuite et disponible 24h/24). Plus d’infos sur www.preventionsuicide.be