Une septuagénaire attaquée et tuée par un Akita Inu en France, le chien sera abattu

Une septuagénaire attaquée et tuée par un Akita Inu en France, le chien sera abattu

« C’est un drame familial épouvantable » qui a touché le village de Cartelègue, en Gironde, a réagi le maire Pierre Villar dans Sud Ouest. Lundi, vers 19 h 30, un chien de race japonaise akita inu s’est jeté sur une dame de 79 ans, la faisant tomber. L’animal l’a alors mordue à plusieurs endroits, dont la gorge et la carotide. La victime est décédée très rapidement.

« On ne sait pas pourquoi l’animal a attaqué cette femme, qui était en vacances chez sa petite-fille, indique la vice-procureure de Libourne à 20 Minutes. C’était le chien de la famille, et ce n’est pas la première fois que cette femme le voyait ». L’animal appartient à la petite-fille, âgée de 25 ans. Toute la famille a assisté à cette attaque soudaine et un soutien psychologique a été mis en place.

« On ne peut pas dire qu’il était méchant »

Les chiens de race Akita Inu ne sont pas classés dans la liste des chiens dangereux. « Ce n’était pas un chien très facile, il grognait de temps en temps mais on ne peut pas dire qu’il était méchant », affirme Pierre Villar. Le chien a été placé dans un chenil et, en accord avec la famille, un arrêté a été pris pour le faire euthanasier.

Une enquête a été ouverte pour « homicide involontaire par agression de chien ». Elle est confiée à la gendarmerie de Blaye, indique Sudinfo.