Une puéricultrice tue un bébé de 11 mois en lui faisant boire du Destop

Une puéricultrice tue un bébé de 11 mois en lui faisant boire du Destop
Ph. MaxPPP

Ce mercredi 22 juin, un bébé de 11 mois perdait la vie dans une crèche lyonnaise, tué par l’employée de cette dernière, qui a été mise en examen pour homicide volontaire.

Elle était excédée par les pleurs du bébé

Peu de temps après les faits, la puéricultrice a avoué qu’elle avait aspergé la petite fille de 11 mois de produit caustique, car elle était « excédée par les pleurs » de l’enfant. Elle a d’abord aspergé le bébé de Destop, selon les informations du Progrès relayées par Sudinfo, puis lui en a fait ingérer.

Des expertises détermineront « les éléments relatifs à la personnalité de la mise en cause », ont expliqué les enquêteurs à nos confrères du Parisien.

Elle ne pensait pas que le bébé allait mourir

L’avocat de la suspecte a lui expliqué que sa cliente « ne pensait pas que le bébé allait mourir ». « Depuis mercredi, elle est sonnée. C’est une jeune femme qui paraît fragile. C’était son premier emploi et elle venait d’avoir son CAP petite enfance », a-t-il ajouté.