Une octogénaire dévorée par des chiens en Italie: elle avait échappé à la vigilance de son aide-soignante

Une octogénaire dévorée par des chiens en Italie: elle avait échappé à la vigilance de son aide-soignante
Ph. Unsplash

Une femme de 89 ans a été tuée par deux American Staffordshire Terriers dans la ville de Sassuolo, en Italie, le 12 octobre dernier. Celle-ci se trouvait chez elle, sous la surveillance d’une aide-soignante, quand elle a quitté son domicile sans que l’infirmière ne le remarque, indique Sudinfo.

Carmen Gorzanelli s’est alors égarée chez l’un de ses voisins, où elle a sauvagement été attaquée par les deux animaux. Les autorités locales pensent qu’elle a confondu l’entrée de sa maison avec celle de son voisin. La porte du jardin de la villa était ouverte car une jeune fille qui y vit attendait le retour de sa mère.

La jeune fille a essayé de prévenir Carmen que les chiens étaient dans le jardin, mais Carmen n’a pas entendu l’avertissement. Les deux chiens se seraient alors jetés sur la dame âgée, ne lui laissant aucune chance. L’intervention des secours n’a pas permis de sauver l’Italienne.

L’aide-soignante coupable ?

Lorsque le fils de cette dernière est arrivé sur place, il s’est assuré qu’il ne s’agissait pas de sa mère en demandant à l’infirmière où était sa maman. L’aide-soignante a alors assuré que sa mère était au lit, avant de constater son absence.

L’enquête se poursuit et la police examine actuellement les images de vidéosurveillance enregistrées quelques instants avant l’incident afin de déterminer le moment exact où Carmen a quitté sa maison et s’est rendue dans le jardin de son voisin. L’aide-soignante risque la prison s’il s’avère qu’elle a agi de façon négligente. On ignore si le propriétaire des deux chiens fait l’objet d’une enquête.