Une nouvelle tendance TikTok inquiète les professionnels de la santé: «Ce n’est pas sans risque»

Une nouvelle tendance TikTok inquiète les professionnels de la santé: «Ce n’est pas sans risque»
Ph. Unsplash

L’Ozempic. À moins que vous ne soyez diabétique, le nom de ce médicament ne vous dit probablement rien. Rien d’étonnant car il s’agit un médicament prescrit aux personnes atteintes du diabète de type 2 qui permet de faire baisser le taux de sucre dans le sang. Combiné à une alimentation équilibrée et à une activité physique régulière, il aide les personnes diabétiques à perdre du poids. Problème, ce médicament n’est plus disponible en Australie.

La raison de cette pénurie n’est ni la guerre en Ukraine, ni la Covid-19, mais bien le réseau social TikTok. Depuis quelques semaines, de nombreux utilisateurs du réseau social incitent leurs abonnés à acheter ce médicament pour perdre du poids. En quelques semaines, les hashtags #ozempic, #ozempicjourney, ou encore #ozempicaustralia, ont accumulé des millions de mentions sur le réseau social. Le phénomène, dans un premier temps limité à l’Australie, a désormais conquis le Moyen-Orient, une partie de l’Amérique latine, et les Etats-Unis.

@the.builders.wife

Someone pump me up to clean my house 🤣 #ozempicweightloss #ozempicjourney #ozempicau #ozempicforweightloss

♬ About Damn Time - Lizzo

Forte demande

Son ampleur est telle que les autorités australiennes ont été obligées de réagir par communiqué. « L’augmentation de la demande est due à de nombreuses prescriptions pour la prise en charge de l’obésité, pour lesquelles Ozempic n’est pas indiqué. La pénurie affecte de manière significative les personnes utilisant Ozempic pour son utilisation approuvée pour le diabète de type 2 », ont-elles écrit dans un communiqué. « Ce médicament n’est pas sans risque, mais surtout, il n’a pas été approuvé pour la perte de poids, ni en Australie, ni au Royaume-Uni. Cette forte demande empêche les personnes qui ont réellement besoin du traitement d’y avoir accès », a ajouté Karen Price, présidente du Royal Australian College des praticiens généralistes, dans The Guardian.

Pour se procurer le médicament qui n’est vendu que sur base d’une prescription, de nombreux utilisateurs de TikTok ont expliqué avoir consulté un médecin généraliste en se faisant passer pour une personne diabétique. Une pratique dangereuse surtout que, comme tous médicaments, l’Ozempic peut provoquer des effets secondaires, principalement des nausées et des vomissements. Le médicament est également interdit pour les femmes enceintes et qui allaitent.

@brittany.nicole33

Let’s go!!! #happyfriday #unstoppable #weightloss #ozempicweightloss #ozempicjourney

♬ sonido original - Anita Gonzalez

@khobar.blogger

كم نحفتو عليها 🙆🏼‍♀️؟#اوزمبك #اوزمبيك #ozempic #ozempicweightloss #ozempicjourney #دايت

♬ Rover - ™️