Une mère se bat à mains nues contre un tigre pour sauver son bébé

Une mère se bat à mains nues contre un tigre pour sauver son bébé
Ph. Unsplash

Archana Choudhary venait de sortir de sa maison dimanche soir, avec son petit garçon de 15 mois quand un tigre, vraisemblablement égaré de la réserve de Bandhavgarh, s’est jeté sur eux, a déclaré à l’AFP Sanjeev Shrivastava, un responsable local. Le félin les a attaqués et s’apprêtait à croquer la tête de l’enfant, quand la mère est intervenue in extremis, a-t-il ajouté.

Le bébé hors de danger

Le tigre a continué de s’attaquer eux, jusqu’à ce que des villageois alertés par les cris de la mère, se précipitent à leur secours. L’animal s’est alors enfui dans la forêt. La mère a eu les poumons perforés et présentait aussi des blessures à l’abdomen. Le petit garçon a eu la tête entaillée par les crocs. « Elle a été admise à l’hôpital. Elle est hors de danger et se rétablit. Le bébé se porte également bien », a précisé M. Shrivastava.

Selon le quotidien Times of India, une opération a été menée pour aider le tigre à regagner son territoire. Les villageois étaient invités à ne pas sortir en pleine nuit.

Des attaques de plus en plus fréquentes

Les conflits entre l’homme et les animaux sauvages sont augmentation dans toute l’Asie du Sud, où de plus en plus de forêts reculent devant l’expansion urbaine. Près de 225 personnes ont été tuées dans des attaques de tigres entre 2014 et 2019 en Inde, selon les chiffres du gouvernement.

Plus de 200 tigres ont été tués par des braconniers ou par électrocution entre 2012 et 2018, selon les données. L’Inde abrite environ 70 % de la population mondiale de tigres, soit 2.967 individus recensés en 2018.