Une mère peu scrupuleuse utilisait sa fille pour récolter des dons

Une mère peu scrupuleuse utilisait sa fille pour récolter des dons
Ph. Facebook

C’est une honteuse histoire que relaie le quotidien britannique, Dailymail. Pendant trois années, Lindsey Abbuhl, une Américaine de 34 ans, a fait passer sa fille, Rylee, pour mourante. Le but ? Toucher des milliers de dollars de dons et recevoir des cadeaux en tout genre, tels que des journées dans des parcs d’attractions.

La papa a donné l’alerte

Lindsey expliquait à tout le monde que Rylee souffrait d’une défaillance de son système nerveux central et qu’elle était en phase terminale de la maladie. La mère l’emmenait même fréquemment chez des médecins et spécialistes pour des examens, mais le résultat était toujours le même sur le papier : la fillette est en excellente santé. Pourtant, Lindsey affirmait le contraire et allait jusqu’à construire ce mythe en publiant des photos et des récits sur les réseaux sociaux.

C’est le papa de Rylee, et ex-mari de Lindsey, qui a alerté sur la magouille.

Des milliers de dollars récoltés

Pendant ce temps, Lindsey et Rylee ont pu profiter d’innombrables cadeaux : entrées pour des parcs d’attractions, invitations à des matchs sportifs et journées dédiées à la petite. Un ami de la maman avait même lancé une cagnotte qui est montée jusqu’à 4.500 dollars.

Elle perd la garde de sa fille

Une plainte a été déposée par les services à l’enfance devant le tribunal de la famille pour négligence et maltraitance. Aucune preuve de maladie n’a pu être rapportée et la mère a perdu la garde de sa fille. Lindsey avait construit sa vie autour de ce mensonge, car même sa famille avait cru à l’histoire. Elle envoyait d’ailleurs Rylee consulter un expert pour se préparer à accepter sa mort…