Une maladie neurologique rare détectée au Canada: «je suis inquiet»

Une maladie neurologique rare détectée au Canada: «je suis inquiet»
Ph. Unsplash

Un lanceur d’alertes du Nouveau-Brunswick, au Canada, s’inquiète du nombre croisant de personnes touchées par une maladie neurologique rare qui provoquerait une déficience mentale et qui semble s’attaquer à tous les profils, même à des jeunes sans comorbidité.

Dans les colonnes du Guardian, ce collaborateur de la Vitalité Health Network, l’un des réseaux de santé local, explique que les symptômes sont les suivants : perte de poids, insomnie, hallucination, problèmes de mobilité et difficultés à se concentrer.

Officiellement, 48 cas ont été recensés au Canada, mais des sources affirment que le nombre de personnes touchées pourrait avoisiner les 150. « Je suis inquiet face à ce nombre de cas qui continue de grimper rapidement », affirme une source qui a souhaité rester anonyme.

À neuf reprises, deux personnes qui souffraient de la maladie se connaissaient. Elles n’avaient aucun lien génétique, mais cela pourrait expliquer que l’environnement ait un rôle à jouer.

Les autorités locales n’ont jamais communiqué officiellement à propos de cette maladie. Car ils n’en savent pas grande chose, d’un côté, mais aussi pour ne pas semer la panique. Une communication officielle devrait toutefois avoir lieu dans les prochaines semaines. Un premier cluster pourrait être déclaré.