Une joggeuse de 23 ans tuée par une meute de chiens enragés

Une joggeuse de 23 ans tuée par une meute de chiens enragés
Ph. Facebook

Florencia Ledesma faisait, comme à son habitude, son jogging près de son domicile situé à Albardon, non loin de San Juan en Argentine. En début de soirée, elle s’est rendue sur un terrain vague mais là, elle est tombée sur une meute d’une dizaine de chiens enragés. Ceux-ci s’en sont violemment pris à elle, sans lui laisser la moindre chance.

Malgré les morsures, elle a réussi à appeler son frère policier qui l’a immédiatement rejoint, mais c’était trop tard. Alors qu’il a fait fuir les animaux avec son arme, il n’a pu que sa soeur se vidait de son sang et qu’elle souffrait de nombreuses blessures.

Rejoindre son frère à la police

Lorsque les secours sont arrivés, ils ont constaté des morsures aux bras, aux jambes et à la poitrine. Emmenée à l’hôpital, elle n’a pas survécu et a été déclarée morte sur place. C’est le choc dans la commune d’Albardon, où la jeune femme était bien connue. Elle faisait des joggings tous les soirs pour intégrer la police, comme son frère, rapporte le Daily Mail.

Depuis son décès, les autorités sont toujours à la recherche des chiens enragés. Des drones ont même été utilisés, en vain. Les policiers cherchent encore à déterminer s'il s'agissait de chiens errants ou s'ils ont un ou des propriétaires.