Une chauffeure de bus licenciée après 34 ans de travail à cause de sa taille

Une chauffeure de bus licenciée après 34 ans de travail à cause de sa taille
Ph. Facebook

D’après son syndicat, cité par le journal britannique, la société gérant les bus à Manchester a décidé de modifier la position des rétroviseurs des véhicules. Avec une conséquence dramatique pour Tracey qui, du haut de son mètre 52, ne pourra plus toucher les pédales en regardant en même temps dans le rétroviseur. Toujours selon le syndicat, la société a offert un autre job à Tracey. Sauf qu’avec ce nouveau job, elle travaillerait moins et toucherait un salaire moins intéressant. Face à son refus, la société a décidé de licencier Tracey qui a reçu un préavis de douze semaines. Une décision qui a choqué la principale intéressée qui a décidé de faire appel.

« Cela me brise le cœur. Je suis une veuve avec trois enfants, une maison et un prêt. Je n’ai jamais eu à faire appel au syndicat auparavant. Je n’ai jamais reçu de remarque disciplinaire, ni été suspendue. Je me suis toujours présentée à la direction lorsqu’il y avait un problème pour qu’on puisse le régler ensemble. J’aime mon travail, je ne veux pas le perdre », déplore-t-elle au Manchester Evening News.

Des collègues de Tracey ont lancé une pétition pour qu’elle puisse garder son travail. Plus de 2.900 signatures ont été récoltées. De son côté, un porte-parole de la société en charge des bus a confirmé le problème, qualifiant la situation de « complexe ». Il s’est cependant abstenu de commentaires supplémentaires.