Un nouveau variant venu d’Afrique suscite l’inquiétude

Un nouveau variant venu d’Afrique suscite l’inquiétude
Ph. Unsplash

Ce nouveau variant, baptisé « B.1.1.529 », transporterait « un nombre extrêmement élevé » de mutations par rapport au virus de base. Si, à l’heure actuelle, seulement dix cas de ce nouveau variant ont été identifiés, les scientifiques craignent que ses nombreuses mutations permettent au virus de contourner notre immunité, déjà mise à mal par le variant Delta. « Nous avons malheureusement détecté un nouveau variant qui constitue une source de préoccupation en Afrique du Sud », a confirmé le virologue Tulio de Oliveira, lors d’une conférence de presse. Les trois premiers cas de ce variant ont été détectés au Botswana le 11 novembre dernier, avant six autres cas en Afrique du Sud et un dernier à Hong Kong, apporté par un voyageur qui revenait d’Afrique du Sud.

32 mutations

Concrètement, ce nouveau variant comporte 32 mutations de la protéine Spike, cette protéine qui permet au virus d’infiltrer nos cellules. À ce stade, les scientifiques ne sont pas certains de l’efficacité des vaccins anti-Covid contre cette nouvelle forme du virus. L’apparition de ce variant est sans doute à l’origine de l’augmentation « exponentielle » des contaminations ces dernières semaines en Afrique du Sud, selon le ministre de la Santé sud-africain, Joe Phaahla, présent à la conférence de presse.

Selon Tom Peacock, virologue à l’Imperial College, le virus pourrait « déjà être assez répandu en Afrique du Sud ». « Je m’attends à ce qu’il soit mal reconnu par les anticorps neutralisants relatifs aux variants Alpha et Delta », indique Francois Balloux, directeur de l’institut génétique de l’University College de Londres, toujours pour le Guadian. « Mais il est difficile de prédire à quel point il est transmissible actuellement. Pour le moment, nous devons le suivre et l’analyser de près, mais il n’y a pas encore de raisons de s’inquiéter outre mesure, sauf si sa fréquence commence à augmenter dans un futur proche ».

L’Afrique du Sud, qui craint une nouvelle vague de la pandémie d’ici la fin de l’année, est officiellement le plus touché du continent par la pandémie. Il compte plus de 2,9 millions de cas et plus de 89.600 décès. La pandémie dans le monde est actuellement dominée par la propagation du variant Delta, très contagieux, initialement détecté en Inde.