Un navire de guerre russe équipé de missiles hypersoniques se dirige vers les États-Unis

Un navire de guerre russe équipé de missiles hypersoniques se dirige vers les États-Unis
Russian Defence Ministry/TASS/Sipa USA

La frégate russe Amiral Gorshkov n’est pas une inconnue. Depuis quelques semaines, ce navire moderne équipé de missiles hypersoniques est suivi de près par l’Otan et les forces armées du monde entier.

Une démonstration de force

Le Gorshkov avait quitté le 4 janvier Severomorsk, la principale base de la flotte russe du Nord, située près de Mourmansk, dans la mer de Barents. Il y a deux semaines, il est passé dans la mer du Nord, à une cinquantaine de kilomètres de la Côte belge. Le navire de guerre russe devait ensuite « continuer à accomplir les missions qui lui ont été assignées dans l’océan Atlantique ».

Selon le ministère russe de la Défense, l’Amiral Gorchkov sillonne les mers et les océans du monde « pour démontrer la puissance navale de la Russie ».

Les côtes américaines à portée ?

Selon Metro.co.uk qui se base sur des sites de surveillance radar, le navire de guerre a récemment été suivi par la marine portugaise. Et il a ensuite fait « un détournement inattendu » dans l’Atlantique. Il serait actuellement dans les eaux neutres de l’océan Atlantique, à une distance où ses missiles pourraient attendre la côte américaine.

Des missiles hypersoniques Zircon

Cette frégate est équipée de nouveaux missiles hypersoniques de croisière Zircon, une arme qui appartient à la nouvelle famille d’armements développés ces dernières années par Moscou et qui « n’ont pas d’équivalent dans le monde », selon le chef du Kremlin.

Ces missiles atteignent la vitesse hallucinante de 10.000 km/h et ont une portée de 1.000 km. Le capitaine de la frégate avait précédemment indiqué que personne ne sera capable de voir le lancement de ce missile ainsi que de suivre son vol. « Ils ne le verront que lorsque le missile touchera la cible. Rien ne sera capable de contrer ça dans les prochaines années », avait averti le capitaine Igor Krokhmal.

La Russie a simulé le lancement d’un missile

La marine russe a annoncé mercredi avoir procédé avec succès à une simulation informatique du lancement d’un nouveau missile hypersonique Zircon lors d’une manœuvre dans l’océan Atlantique.

L’essai s’est déroulé lors d’un exercice de la frégate « Amiral Gorchkov » dans l’ouest de l’océan Atlantique, a communiqué le ministère russe de la Défense. « La simulation a été menée avec succès », a affirmé le commandant Igor Kromal, dans une vidéo diffusée par le ministère. Le missile lui-même n’a pas été tiré. La vidéo montre seulement la trappe renfermant le missile s’ouvrir après l’exécution de la commande de tir. La suite était simulée sur des écrans.

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be