Un médecin suspecté d’avoir encodé plus de 2.100 faux CST contre rémunération

Un médecin suspecté d’avoir encodé plus de 2.100 faux CST contre rémunération
Belga / E. Lalmand

Le Dr Diagne est suspecté par la justice d’avoir délivré de faux CST contre rémunération. Son dossier est instruit par la justice de Charleroi, qui l’a placé sous mandat d’arrêt. Ce médecin urgentiste aurait encodé 2.106 faux CST, contre des rémunérations allant de 200 à 1.000 euros, à des personnes non-vaccinées.

La justice liégeoise le poursuit dans le cadre d’un autre dossier, portant sur des escroqueries réalisées au détriment de quelques-unes de ses connaissances. Celles-ci avaient déposé plainte pour des faits de faux, usages de faux et escroqueries après avoir prêté des sommes de plusieurs milliers d’euros au médecin, sans jamais les récupérer.

Le dossier liégeois a été introduit à une audience de la 16e chambre du tribunal correctionnel de Liège mais a fait l’objet d’une remise à la date du 21 avril prochain.