Un homme qui a passé par erreur un tiers de sa vie dans le couloir de la mort décède de la Covid-19

Un homme qui a passé par erreur un tiers de sa vie dans le couloir de la mort décède de la Covid-19
AFP / W. Edwards

Nous sommes en 1996. À l’époque, Damon Thibodeaux, un Américain, est arrêté par les forces de l’ordre pour le meurtre de sa cousine, Crystal, âgée de 14 ans. Dans la foulée, Damon avoue avoir tué sa cousine au bout d’un interrogatoire de neuf heures au cours duquel il aurait été menacé. Il passera les 15 années suivantes dans une prison ultra-sécurisée où il est isolé 23 heures sur 24.

Damon aurait pu passer le reste de sa vie en prison, voire être exécuté. C’était sans compter sur le travail d’avocats américains qui ont remarqué des inconsistances dans le discours de l’accusé. Grâce à un test ADN effectué après la réouverture de l’enquête, Damon a finalement pu prouver son innocence et retrouver la liberté. Il est malheureusement décédé il y a quelques jours du coronavirus à l’âge de 47 ans, rapporte The Washington Post. Damon avait reçu sa première dose du vaccin en août, mais il était trop tôt pour qu’elle fasse effet au moment où il a contracté la maladie.

Aujourd’hui, ses proches se souviennent d’un homme qui « avait un impact positif sur toutes les personnes qu’il croisait ».