Un homme affecté par un «syndrome anal sans repos» après avoir attrapé la Covid-19

Un homme affecté par un «syndrome anal sans repos» après avoir attrapé la Covid-19
AFP / Y. Chiba

Après avoir contracté le coronavirus, un Japonais âgé de 77 ans a été hospitalisé à l’hôpital universitaire de Tokyo. Contrairement à d’autres personnes, la maladie n’a pas été trop violente avec lui : le septuagénaire n’a pas eu besoin d’oxygène pendant son séjour à l’hôpital et a recommencé à respirer normalement après 21 jours. S’il pensait avoir passé le plus dur, un autre problème s’est manifesté quelques jours plus tard.

Impossible de rester immobile

Comme l’explique le Dailymail, l’homme a commencé à souffrir « d’un malaise anal profond » au niveau de l’anus. Impossible pour lui de se reposer ou de rester immobile, la douleur ne s’estompait que lorsqu’il était en mouvement. De plus, les symptômes semblaient s’aggraver une fois le soir venu. Face à cet inconfort, le septuagénaire n’a eu d’autre choix que de retourner à l’hôpital.

Là-bas, des hémorroïdes internes ont été détectées après une coloscopie. Le médecin qui l’a soigné, le Docteur Nakamura, a estimé qu’au vu de ses symptômes, l’homme souffrait d’un syndrome anal sans repos, une variante relativement courante du syndrome des jambes sans repos (un trouble chronique, qui consiste à vouloir bouger de manière urgente et irrésistible ses jambes). Un impact qui, ici, était relatif à l’infection à la Covid du patient japonais.

Traitement médicamenteux

Pour se soigner, le septuagénaire a reçu un médicament utilisé pour traiter les convulsions et les crises. Ses symptômes ont été atténués et son état de santé continue de s’améliorer, 10 mois après le début du traitement.

En plus des conséquences que l’on connaît sur le système immunitaire, le coronavirus a également un impact sur le système nerveux des patients. Des données qui ne sont pas encore parfaitement comprises, d’après le Dr Nakamura. Pourtant, de nombreux troubles neurologiques ont été signalés après une infection Covid, indique Sudinfo  : délire, confusion, psychose, gonflement du cerveau, perturbation de l’approvisionnement en sang du cerveau…