Un grand-père refusé au McDo car il n’avait pas de smartphone

Un grand-père refusé au McDo car il n’avait pas de smartphone
AFP / F.J. Brown

Colin Wakelam, un Britannique de 65 ans, a été contraint de manger sa commande à l’extérieur du restaurant McDonald’s, après qu’on lui interdit l’entrée car il ne pouvait pas scanner un code QR pour la traçabilité Covid.

Il a été contraint de manger à l’extérieur

Vicky Wakelam, 43 ans, raconte qu’elle avait emmené son père, Colin Wakelam, 65 ans, prendre un petit-déjeuner au McDonald’s, car il traversait une période difficile. Mais lorsqu’ils sont arrivés au restaurant de Cheltenham le 9 juin, on leur a demandé d’utiliser leur téléphone pour scanner le code QR « track-and-trace » avant de pouvoir entrer, d’après Gloucestershire Live.

M. Wakelam a alors été « bouleversé » d’apprendre qu’il n’était pas autorisé à entrer dans le McDonald’s parce qu’il ne possédait pas de smartphone. Il a donc été contraint de commander son petit-déjeuner et de le manger à l’extérieur, sur un banc. « C’était assez embarrassant. Nous faisions la queue et mon père essayait d’utiliser son téléphone pour scanner ce truc mais c’est un si vieux téléphone que ça ne fonctionnait pas », raconte-t-elle. « J’étais ennuyée. J’étais vraiment en colère parce que je voulais juste remonter le moral de mon père. »

McDonald’s s’est excusé

McDonald’s s’est depuis excusé, affirmant qu’il s’agissait d’une « véritable erreur » et a rappelé au restaurant ses politiques et procédures. « Nous sommes vraiment désolés d’apprendre l’expérience de ce client et nous nous excusons pour toute contrariété que cela a pu causer », a déclaré un porte-parole de la chaîne. « Il s’agit d’une véritable erreur commise par notre équipe de restauration qui a mal interprété notre politique et n’a pas proposé de contrôler le client à l’aide de la tablette du restaurant. »