Un gendarme de 30 ans se donne la mort avec son arme de service en France: «Tes camarades t’appréciaient»

Un gendarme de 30 ans se donne la mort avec son arme de service en France: «Tes camarades t’appréciaient»
AFP / C. Mahoudeau

Un triste événement s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Lô, en France. Alors qu’il venait tout juste de fêter ses 30 ans, un gendarme s’est donné la mort avec son arme de service, relate France Bleu. L’homme travaillait au sein de brigade motorisée de la commune depuis décembre 2020.

La gendarmerie de la Manche a rendu hommage à son collègue sur Facebook. « Tu venais juste de fêter tes 30 ans. Tu rentrais d’un road trip à moto qui était ta passion et tu en avais fait ton métier. Tu avais rejoint en décembre dernier les gendarmes de la Manche. Tes camarades et ta hiérarchie t’appréciaient mais tu as choisi de partir hier soir. Repose en paix », peut-on lire sur cette publication.

Selon Jean Morin, président du conseil départemental, le gendarme aurait mis fin à ses jours pour des raisons personnelles.