Un DJ britannique, premier cas positif à Omicron en Nouvelle-Zélande, enfreint les règles sanitaires

Un DJ britannique, premier cas positif à Omicron en Nouvelle-Zélande, enfreint les règles sanitaires
Ph. Instagram

Le DJ britannique est arrivé en Nouvelle-Zélande pour assurer une performance lors d’un festival lors du réveillon de Nouvel An mais a quitté son isolation avant de recevoir le résultat final de son test Covid. Dimension, ou de son vrai nom Robert Etheridge, s’est rendu dans divers endroit de la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, Auckland, et a ensuite été testé positif à la Covid-19.

Le ministre néo-zélandais en charge de la réponse sanitaire à la pandémie, Chris Hipkins, a affirmé aux médias jeudi qu’il était «vraiment déçu» que l’artiste ne se soit pas plié aux règles du pays. «Face à Omicron, qui ne circule pas ici, nous n’en voulons pas et notre niveau de tolérance est très bas», a assuré M. Hipkins.

Tracing indispensable

Les autorités sanitaires tentent toujours de retracer les contacts du DJ et le ministre a enjoint ses concitoyens à prendre la menace posée par la Covid-19 avec sérieux. Le DJ Dimension a formulé des excuses sur les réseaux sociaux assurant qu’il était «dévasté» par les évènements et prendre la mesure de la gravité de la situation.

C’est la première fois qu’un cas du variant Omicron est actif dans la communauté dans cet archipel du Pacifique, mais 71 cas ont bien été détectés aux frontières, lors de l’arrivée de passagers depuis l’étranger.