Un chef de TikTok se retire après avoir dit que les femmes ne devraient pas avoir de congé de maternité

Un chef de TikTok se retire après avoir dit que les femmes ne devraient pas avoir de congé de maternité
Ph. Sipa USA

C’est une petite phrase qui fait beaucoup parler d’elle en Grande-Bretagne. Joshua Ma, un des chefs de la gestion de l’e-commerce de TikTok à Londres, a récemment pris des distances par rapport à sa fonction après avoir assuré que les femmes ne devraient pas avoir de congé de maternité. Selon les informations du Financial Times, Joshua Ma aurait prononcé cette phrase en précisant que c’était sa vision « capitaliste » des choses.

La direction de TikTok a décidé d’ouvrir une enquête suite à cette remarque. Son but est de « déterminer s’il y a eu une violation des politiques de l’entreprise ». Cette nouvelle intervient alors qu’au moins 20 des employés de son équipe, c’est-à-dire environ la moitié du total, ont quitté l’entreprise depuis octobre. Interrogé par le Financial Times, un ancien employé a déclaré que la culture de l’entreprise était « toxique ». « L’équilibre vie privée-travail, le bien-être mental, et le respect du temps privé sont des concepts non-existants. On attend de vous que vous travailliez de longues heures, d’être disponibles durant le souper, les week-ends, les vacances », ajoute un autre ancien employé.

Contacté par Metro UK, un porte-parole de TikTok a indiqué que l’entreprise avait une politique de maternité « claire » qui consiste en 39 semaines de congés payés à 90 % et 13 semaines de congés non-payés.