Un bataillon entier de l’armée russe anéanti en traversant une rivière

Un bataillon entier de l’armée russe anéanti en traversant une rivière
Ph. Twitter / Defence of Ukraine

L’armée de Vladimir Poutine a engendré des pertes importantes dans la région de Lougansk, après une action de la résistance ukrainienne. Alors que les forces russes tentaient de traverser la rivière Siverskyi Donets, le pont a explosé, plongeant véhicules et troupes dans l’eau.

Selon le ministère ukrainien de la Défense, ce nouveau revers pour la Russie est à attribuer aux artilleurs de la 17e brigade. D’après le magazine Forbes, leurs bombardements ont détruit de nombreux équipements. Plus de 70 chars, véhicules d’infanterie et véhicules blindés ont été mis hors-service, autrement dit presque un « bataillon entier ».

Près d’un millier de soldats russes étaient sur place lors de l’attaque ukrainienne. Le personnel restant, « a été tué ou a fui à la nage de l’autre côté », a précisé Serhii Haidai, chef de l’administration militaire régionale de Louhansk.

Dans la région de Lougansk (Donbass), les combats sont particulièrement intenses. Mais pour progresser en Ukraine, les troupes russes doivent traverser la rivière Donets. Et selon les renseignements américains, la progression des troupes s’avère plutôt « lente » dans la zone, le fleuve sinueux les empêchant de « toute avancée significative ».