Un ambulancier insulte et agresse sexuellement sa collègue, il s’en tire sans licenciement

Un ambulancier insulte et agresse sexuellement sa collègue, il s’en tire sans licenciement
AFP / J. Tallis

C’est de très loin des propos honteux qu’a tenus un ambulancier envers sa collègue. Travaillant dans un service d’urgence dans le Derbyshire, Paul a insulté l’urgentiste de « grosse cochonne ». Pire encore, il ne s’est pas gêné pour lui peloter les fesses, relate The Mirror.

Malgré ces faits, l’homme a évité le licenciement. L’affaire ayant été jusque devant le tribunal des professionnels des soins de santé, ce dernier a simplement réprimandé le harceleur.

Paul n’était pourtant pas à son coup d’essai. Il avait déjà humilié sa collègue en lui achetant un pantalon beaucoup trop grand par rapport à sa taille : « Je ne sais pas si c’est ton pantalon qui est trop petit ou si c’est ton gros cul », lui avait-il lancé.

L’homme a affirmé que ses propos étaient de simples « plaisanteries ». Pour le tribunal, « les difficultés d’attitude donnant lieu à un comportement offensant et inapproprié et à l’intimidation d’un collègue, ainsi qu’à bouleverser d’autres collègues, sont difficiles mais pas impossibles à résoudre ».