Trois hommes noirs innocentés 50 ans après les faits

Trois hommes noirs innocentés 50 ans après les faits
Ph. pexels (image d’illustration)

La Cour d’appel à Londres a innocenté mardi trois hommes noirs qui avaient été condamnés à des peines de prison après avoir été accusés de tentatives de vol par un policier malhonnête, il y a près de 50 ans.

Troisième condamnation annulée pour ce policier

C’est la troisième fois que des condamnations sont annulées dans des affaires impliquant cet officier de la police britannique des transports, Derek Ridgewell. Ce policier est décédé en 1982 d’une crise cardiaque en prison, où il purgeait une peine pour complot en vue de voler des sacs postaux.

Les trois hommes innocentés mardi, Courtney Harriot, Paul Green et Cleveland Davidson, âgés de 17 à 20 ans à l’époque, avaient été arrêtés en février 1972 dans le métro de Londres qu’ils avaient emprunté à la gare de Stockwell, située dans le Sud de la capitale.

Accusés pour vol

Ils avaient été accusés d’avoir tenté de voler Derek Ridgewell. Le trio et trois autres amis, rebaptisés les « Six de Stockwell », avaient été condamnés largement sur la foi des accusations de ce policier.

Ils avaient tous plaidé non coupables, et déclaré que des policiers avaient menti et les avaient menacés et maltraités mais tous, sauf un, ont été condamnés puis envoyés en prison ou en maison de correction.

Après avoir été saisie par la Commission de révision des affaires pénales, la Cour d’appel a examiné leurs condamnations et innocenté mardi M. Harriot, M. Green et M. Davidson.

Annonçant l’annulation de leurs condamnations, le juge Julian Flaux a estimé qu’il était « très regrettable qu’il ait fallu près de 50 ans pour rectifier l’injustice subie ».

Les deux autres condamnés n’ont pas encore été retrouvés

Les deux autres membres des « Six de Stockwell » qui ont été condamnés n’ont pas encore été retrouvés.