Tokyo vers un nouvel état d’urgence, à deux semaines des JO

Tokyo vers un nouvel état d’urgence, à deux semaines des JO
AFP / K. Nogi

« Le gouvernement a décidé de déclarer un quatrième état d’urgence à Tokyo et a communiqué sa décision » à la coalition au pouvoir dans le pays, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK.

L’état d’urgence sera en place jusqu’au 22 août, selon plusieurs médias, alors que les Jeux de Tokyo se tiennent du 23 juillet au 8 août.

Pas de spectateurs

Selon l’agence Kyodo, qui cite un haut responsable gouvernemental, il est désormais probable que les JO se tiendront à huis clos.

Dès mars, les organisateurs avaient interdit la venue de spectateurs de l’étranger aux JO, un fait sans précédent dans l’histoire olympique.

En juin, ils avaient autorisé la présence de spectateurs locaux, mais à 50 % des capacités d’accueil de chaque site et dans une limite maximale de 10.000 personnes. Ils avaient récemment averti que l’option du huis clos restait envisagée, alors que la situation sanitaire du Japon se dégradait de nouveau.

Une décision sur les restrictions définitives pour le public doit être prise dans les prochains jours, dans la foulée d’une décision officielle du gouvernement sur l’état d’urgence.

L’archipel a été relativement épargné comparé à beaucoup d’autres pays, avec quelque 14.800 morts officiellement recensés depuis le début de la pandémie, mais des experts ont prévenu que son système sanitaire pourrait être mis à rude épreuve avec les JO. Quelque 11.000 sportifs sont attendus à ces Jeux, plombés par la crise sanitaire. Des mesures draconiennes ont été imposées par les organisateurs pour tous les participants.