SpaceX enverra mercredi ses quatre premiers touristes dans l’espace

SpaceX enverra mercredi ses quatre premiers touristes dans l’espace
AFP / NASA

Baptisée Inspiration4, cette mission doit conclure un été marqué par l’envol de milliardaires au-dessus de l’ultime frontière : d’abord Richard Branson le 11 juillet, à bord du vaisseau de Virgin Galactic, puis quelques jours plus tard Jeff Bezos, avec sa société Blue Origin.

Le touriste milliardaire de SpaceX se nommera pour sa part Jared Isaacman, Américain de 38 ans, patron d’une entreprise de services financiers et pilote aguerri. Mais lui n’a pas fondé l’entreprise lui permettant de faire le voyage. Il en loue simplement les services, pour un prix qui n’a pas été dévoilé mais qui se compte en dizaines de millions de dollars.

Voler plus loin

Car la mission n’a rien à voir avec l’expérience de seulement quelques minutes proposée par Virgin Galactic et Blue Origin. Cette fois, il s’agit d’aller voler plus loin que la Station spatiale internationale (ISS).

La société d’Elon Musk a déjà transporté pas moins de dix astronautes vers l’ISS pour le compte de la Nasa. Mais ils seront les premiers passagers privés à monter dans la capsule Dragon, lancée par la fusée Falcon 9.

Espoir, générosité, prospérité

Outre Jared Isaacman, commandant à bord, trois anonymes seront du voyage, sélectionnés via un processus original. Chaque siège est censé incarner une valeur.

Hayley Arceneaux, 29 ans, rescapée d’un cancer pédiatrique, représente l’« espoir ». Elle sera la première personne avec une prothèse à se rendre dans l’espace.

L’un des donateurs a obtenu le siège de la « générosité » : Chris Sembroski, 42 ans, est un ancien de l’armée de l’Air américaine qui travaille désormais dans l’industrie aéronautique.

Le dernier siège représente la « prospérité », et a été offert à Sian Proctor, une professeure de sciences de la Terre de 51 ans qui a failli, en 2009, devenir astronaute pour la Nasa. Elle sera seulement la quatrième femme Afro-Américaine à aller dans l’espace.

Décollage mercredi

Le décollage est prévu pour mercredi à partir de 20h sur la côte Est américaine (minuit GMT). Une autre opportunité de lancement est planifiée jeudi si les conditions météo l’imposent.

Les passagers décolleront depuis la mythique aire de lancement 39A, au Kennedy Center de la Nasa, en Floride, d’où décollèrent les missions Apollo vers la Lune.

Lire aussi : SpaceX va lancer une mission lunaire payée avec une cryptomonnaie