Son médecin assure à Christophe qu’il ne souffre que «d’anxiété», il perd la vie après une semaine à l’hôpital

Son médecin assure à Christophe qu’il ne souffre que «d’anxiété», il perd la vie après une semaine à l’hôpital
Ph. Unsplash

Christopher se plaignait depuis des mois de douleurs à la poitrine, mais son médecin lui affirmait qu’il s’agissait uniquement « d’anxiété ». Christopher a finalement été transporté d’urgence à l’hôpital Castle Hill après qu’une bosse s’est développée sur son cou 15 mois après l’apparition de ses symptômes, mais il était alors trop tard pour le sauver, rapporte HullLive.

Lors de son admission, les médecins ont dit à sa famille qu’il souffrait d’un lymphome non hodgkinien agressif et d’une tumeur massive dans la poitrine. Il est malheureusement décédé une semaine plus tard. Une enquête sur la mort de Christopher a finalement conclu « qu’il aurait pu être sauvé s’il avait été diagnostiqué plus tôt ».

Ces faits remontent à 2008. Treize ans plus tard, Michael, le frère de Christopher a décidé de courir le marathon de Londres en sa mémoire. Le but ? Collecter 2.300 euros pour l’association The Teenage Cancer Trust et sensibiliser au cancer, indique Sudinfo.