Ses vacances à Ibiza tournent au cauchemar, Vicky met en garde les voyageurs : «on a dû payer 2.000€ et mon mari dort par terre»

Ses vacances à Ibiza tournent au cauchemar, Vicky met en garde les voyageurs : «on a dû payer 2.000€ et mon mari dort par terre»
Ph. Facebook

Matthew, 37 ans, et Vicky Groves, de Glossop dans le Derbyshire, s’étaient rendus le 7 juillet au Sirenis Seaview Village à Ibiza avec leurs deux jeunes fils, rapporte le Manchester Evening News.

Matthew et Vicky se sont plaints de leur expérience sur l’île espagnole. Ils ont été obligés de débourser 1.946,10€ pour rester en quarantaine dans un hôtel avant de pouvoir rentrer chez eux.

Après une semaine de vacances passée dans un complexe quatre étoiles, la famille s’est rendue dans le centre-ville pour passer ses tests Covid, afin d’être autorisée à rentrer chez elle.

Malheureusement, Vicky a été testée positive au coronavirus. La famille a donc été obligée de s’isoler avant de retourner à Manchester. On leur a depuis demandé de payer 1.946,10€ pour séjourner dans un hôtel de quarantaine sur l’île.

« 2.000 € pour dormir par terre »

Le couple a voulu avertir les autres vacanciers de leur situation. Vicky a partagé un message sur les réseaux sociaux.

Matthew, ayant été testé négatif, a essayé de prendre ses distances avec sa compagne Vicky, ce qui a été très difficile compte tenu de la disposition de la pièce. « Je paie 2.000 € pour dormir par terre », a-t-il déclaré. Une facture que la famille a dû payer directement. « Quand j’ai demandé ce qui se passerait si je ne la payais pas tout de suite, on m’a dit qu’ils nous rejetteraient et qu’ils alerteraient les autorités, j’ai donc dû la payer sous la contrainte. »

« Ce sont nos premières vacances depuis la pandémie », a déclaré Vicky. « Ibiza était en vert sur la carte et nous avons réservé avec TUI, nous pensions donc que tout irait bien. »

Un porte-parole de TUI a confirmé au Mirror qu’il y a actuellement 11 clients isolés à l’hôtel TUI Blue Aura, avec quatre cas positifs.