Sept civils afghans perdent la vie à l’aéroport de Kaboul

Sept civils afghans perdent la vie à l’aéroport de Kaboul
AFP / W. Kohsar

Des dizaines de milliers de personnes tentent désespérément de fuir l’Afghanistan alors que les insurgés talibans ont pris le pouvoir dans le pays. «Les conditions sur le terrain restent très difficiles, mais nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour gérer la situation de la façon la plus sûre possible», a fait savoir un porte-parole de la défense britannique dans une déclaration citée par l’agence British Press Association.

Des troupes de plusieurs pays, dont la Belgique aux côtés des USA, de l’Allemagne, du Rouyaume-Uni ou de la Turquie procèdent à des évacuations depuis l’aéroport de Kaboul. Des avions de transport C-130H Hercules de l’armée belge ont déjà exfiltré samedi en deux vols quelque 170 personnes d’Afghanistan vers le Pakistan, a annoncé le gouvernement fédéral, organisateur de cette opération d’évacuation «Red Kite».

Dans la nuit de samedi à dimanche, les 34 premiers Belges évacués d’Afghanistan sont arrivés à la caserne de Peutie après avoir été rapatriés par un avion néerlandais via Schiphol plus tôt dans la journée. Le délai pour évacuer Kaboul à temps diminue alors que les USA ont fixé comme date butoir le 31 août pour le retrait de leurs troupes.