Robert était le premier à qualifier le coronavirus de «canular», il vient d’être emporté par la maladie

Robert était le premier à qualifier le coronavirus de «canular», il vient d’être emporté par la maladie

Robert David Steele a travaillé durant une bonne partie de sa carrière à la CIA. Mais ces dernières années, il est devenu une figure importante du mouvement complotiste aux États-Unis. Antisémite, fervent supporter de Donald Trump et adepte des théories du complot QAnon, Robert David Steele ne croyait pas au coronavirus. Il a donné des conférences aux quatre coins des États-Unis pour partager ses théories. En 2020, il déclarait dans une interview accordée à Vice qu’il était le premier à avoir qualifié le Covid de « canular ».

« Je ne me ferai pas vacciner »

Mais il y a quelques semaines, il a contracté le coronavirus. Depuis son lit d’hôpital, le 17 août dernier, il écrivait sur son blog : « Je ne me ferai pas vacciner, même si j’ai été testé positif à ce qu’ils appellent ‘Covid’ ». Il avait accompagné cette publication d’une photo sur laquelle il portait un masque à oxygène. « Mes poumons ne fonctionnent tout simplement plus », soulignait-il.

Des théories du complot sur sa mort

Lui qui espéré revenir « après quelques jours de repos » a finalement succombé à la maladie. Il avait 69 ans. Son décès a eu du mal à être accepté par ses partisans. « Lorsque ses fans ont appris sa mort, ils ont réagi en diffusant des théories complotistes sur comment il est ‘vraiment’ mort, assurant notamment qu’il avait été empoisonné, ou ‘tué par arrêt cardiaque’ », indique Vice en concluant que « sa mort est à l’image de ses dernières années de vie, dédiées aux théories du complot ».