Retour sur Terre pour les premiers astronautes de la station spatiale chinoise

Retour sur Terre pour les premiers astronautes de la station spatiale chinoise
Ph. AFP

L’équipage avait décollé mi-juin depuis le sol chinois. La mission, Shenzhou-12, était la plus longue jamais effectuée dans l’espace par des Chinois.

Suspendue à un parachute à bandes rouges et blanches, leur capsule a touché Terre vendredi vers 13h35 locales (7h35 heure belge) dans le désert de Gobi (Nord-Ouest de la Chine), selon des images de CCTV.

C’est une nouvelle étape de l’ambitieux programme spatial chinois qui a déjà posé des sondes sur la Lune, sur Mars et envisage d’envoyer des hommes sur l’astre lunaire d’ici à 2030.

CCTV a diffusé en direct le retour des trois hommes, dont d’impressionnantes images d’une caméra embarquée à bord de la capsule, qui la montraient survoler à vive allure des étendues désertiques couleur ocre.

Une quarantaine de précaution

Huang Weifen, une haute responsable du programme spatial habité, a indiqué à CCTV que les astronautes devront désormais subir une quarantaine.

Une précaution prise « non pas en raison du Covid-19 » mais parce que « leur immunité a été affaiblie » par leur long séjour dans l’espace, a-t-elle souligné.

A bord de Tianhe (« Harmonie céleste »), le seul des trois modules de la station spatiale à être déjà dans l’espace, les astronautes Nie Haisheng, Liu Boming et Tang Hongbo avaient de nombreuses tâches à effectuer.

Les trois hommes ont réalisé des sorties dans l’espace, effectué des opérations de maintenance ou encore installé du matériel afin de rendre la station opérationnelle.

Nommée en anglais CSS (pour « Chinese Space Station ») et en chinois Tiangong (« Palais céleste »), la station, une fois terminée, sera semblable en taille à l’ex-station soviétique Mir (1986-2001). Sa durée de vie sera d’au moins 10 ans.

Une première en cinq ans

Shenzhou-12 était la première mission habitée chinoise depuis près de cinq ans et une question de prestige pour le Parti communiste (PCC) qui célèbre cette année son centenaire.

La mission Shenzhou-12 constituait le troisième lancement sur les 11 nécessaires à la construction de la station.

Le prochain lancement, celui du vaisseau Tianzhou-3, qui transportera uniquement du matériel, aura lieu dans les prochains jours, selon les autorités spatiales. Des sites internet spécialisés tablent sur ce lundi.