Quatre astronautes ont décollé vers la Station spatiale avec SpaceX

Quatre astronautes ont décollé vers la Station spatiale avec SpaceX
Ph. AFP

Ces astronautes doivent remplacer l’équipage qui vient de quitter l’ISS, dont faisait partie le Français Thomas Pesquet, rentré sur Terre dans la nuit de lundi à mardi. Ils ont été lancés depuis la Floride par une fusée Falcon 9 de SpaceX, mercredi soir à 21H03 heure locale (03H03 GMT HB jeudi). Leur capsule Dragon doit ensuite s’amarrer à la station jeudi à 19H10 (01H10 HB vendredi).

Leur décollage a été salué par des applaudissements nourris dans la salle de contrôle de SpaceX. Les astronautes de la Nasa, Raja Chari, Kayla Barron et Tom Marshburn, ainsi que l’astronaute de l’agence spatiale européenne (ESA) Matthias Maurer, attendaient en quarantaine depuis des jours au Centre spatial Kennedy.

Un décollage retardé

Ils devaient initialement partir fin octobre mais le décollage a plusieurs fois été retardé, notamment à cause de la météo, puis d’un « problème de santé mineur » chez l’un des astronautes -- sur lequel la Nasa n’a pas fourni plus de détails.

L’agence spatiale a donc décidé de ramener sur Terre l’équipage de Crew-2 avant de faire décoller Crew-3. La période de passation entre les deux équipages, qui a normalement lieu en apesanteur durant quelques jours, n’a ainsi pas pu avoir lieu.

La mission s’appelle Crew-3 car elle est la troisième opérationnelle vers l’ISS assurée par SpaceX pour le compte de la Nasa.

Pour l’Américain Tom Marshburn, il s’agira du troisième séjour dans l’espace. Il a déjà volé à bord d’une navette spatiale en 2009, puis d’une fusée Soyouz en 2012-2013.

Une première pour les autres

Les trois autres astronautes feront en revanche le voyage pour la première fois.

Matthias Maurer sera le douzième Allemand à se retrouver en orbite.

Ils seront accueillis par l’Américain Mark Vande Hei, resté là-haut et qui a fêté mercredi son anniversaire, seul dans le segment américain de la station. Deux cosmonautes russes sont également à bord.