«Poutine est atteint d’un cancer du sang», assure un oligarque russe dans un enregistrement secret

«Poutine est atteint d’un cancer du sang», assure un oligarque russe dans un enregistrement secret
Sputnik / AFP

Le business man milliardaire, dont l’anonymat a été préservé pour des raisons de sécurité, fait partie des 200 plus grosses fortunes du pays. Selon New Lines Magazine, qui a eu accès à l’enregistrement, il fait partie des oligarques dont Poutine était particulièrement proche au moment de l’annexion de la Crimée, en 2014. Il réside aujourd’hui à l’étranger.

L’enregistrement secret de la conversation remonte à mi-mars. Selon le magazine, l’oligarque s’entretenait avec un investisseur. Il cherchait à savoir comment protéger ses avoirs et investissements des sanctions occidentales. « Poutine a complètement ruiné l’économie russe, l’économie ukrainienne et de nombreuses autres économies. Il les a complètement ruinés », aurait-il déclaré. « Le problème est dans sa tête… Un seul homme fou peut mettre le monde sens dessus dessous. »

Il poursuit en critiquant Poutine pour son prétexte à l’invasion de l’Ukraine, celui de débarrasser le pays « de tous les nazis et les fascistes ». Et d’ajouter : « nous espérons tous qu’il mourra de son cancer ou d’un coup d’État en interne. »

Les spéculations vont bon train

À l’époque de l’enregistrement, les services secrets russes auraient fait circuler une note destinée aux responsables régionaux, leur ordonnant d’ignorer les rumeurs sur la santé de Poutine.

Si aucun rapport sur l’état de santé du président russe n’a pu être vérifié indépendamment, celui-ci fait l’objet de nombreuses spéculations. La rumeur selon laquelle le leader russe serait malade se fait d’ailleurs de plus en plus forte, d’autant qu’il limite ses apparitions publiques. Et à en croire les médias russes indépendants, Poutine serait en permanence, et où qu’il aille, accompagné par une équipe de médecins. Cancer ? Parkinson ? Les hypothèses divergent. Mais des images récentes de lui, le montrant affaibli ou tremblant, n’ont cessé de renforcer la rumeur ces dernières semaines.