Pourquoi l’Europe se réchauffe-t-elle plus vite que d’autres régions?

Pourquoi l’Europe se réchauffe-t-elle plus vite que d’autres régions?
Ph. O. Corsan

Cela ne vous a évidemment pas échappé mais il fait chaud, très chaud. Et pas seulement en Belgique. D’autres pays européens sont touchés par cette vague de chaleur. Une partie inquiétante du territoire de l’UE est actuellement exposée à des niveaux de sécheresse d’avertissement (46 % de l’UE) et d’alerte (11 % de l’UE), associés à un déficit d’humidité du sol et au stress végétal, selon un rapport de la Commission européenne publié lundi. La France, la Roumanie, l’Espagne, le Portugal et l’Italie devront probablement faire face à une baisse du rendement des cultures, due au stress hydrique et thermique, selon ce rapport. Dans une certaine mesure, l’Allemagne, la Pologne, la Hongrie, la Slovénie et la Croatie sont également concernées.

Un réchauffement trois fois plus rapide

Ces vagues de chaleur se multiplient ces dernières années en Europe, au point que notre continent se réchauffe plus vite que d’autres régions de la planète se trouvant sur les mêmes latitudes. D’après une étude publiée dans Nature, l’Europe se réchaufferait même trois à quatre fois plus rapidement que d’autres régions sur les 42 dernières années. « On s’attend à ce que les vagues de chaleur européennes augmentent de manière disproportionnée à l’avenir par rapport aux températures mondiales moyennes », précisent les chercheurs.

Le jet stream, kézako ?

Si les causes de ce réchauffement plus rapide ne sont pas encore établies à 100 %, le rapport pointe que ce changement rapide est très certainement lié à des changements au niveau de la circulation de l’air. Elle pointe à ce niveau un lien entre le jet stream et les vagues de chaleur. Le jet stream, aussi appelé courant-jet, est « un tube de vents très soutenus. On trouve les courants-jets dans la haute troposphère, juste en dessous de la tropopause », indique l’IRM sur son site. L’IRM précise que « les deux plus importants courants-jets sont les courants-jets polaires et les courants-jets subtropicaux ». Or, la position du jet stream polaire, qui circule de l’ouest à l’est, influence la position de l’air chaud et permet de « l’évacuer ».

Double jet stream

Partiellement à cause du réchauffement climatique, le jet stream polaire s’affaiblit en été, car il tire sa puissance de la grande différence de température entre le pôle Nord et l’Equateur, indique Sudinfo. Problème, le pôle Nord se réchauffe de plus en plus et la différence est donc réduite. Dans le cas d’un double jet stream, le cap s’infléchit vers le nord et l’air chaud vient du Sahara. Les zones à haute pression avec de l’air chaud et sec ne sont donc pas repoussées par le « jet stream », mais restent coincées entre les deux. C’est cela qui provoque des vagues de chaleur prolongées, autrement dit canicules, en Europe occidentale.

Selon cette étude, la quasi-totalité des dernières vagues de chaleur européennes seraient liées à ce phénomène de double jet stream.