Pourquoi le gouvernement japonais veut-il faire boire ses habitants?

Pourquoi le gouvernement japonais veut-il faire boire ses habitants?
Ph. Unsplash

Que ce soit un petit verre entre amis le week-end, après le boulot avec les collègues en semaine ou un verre de vin avec son repas du soir, chez nous, les occasions de boire de l’alcool (avec modération bien sûr) ne manquent pas.

Les Japonais boivent de moins en moins

Mais ce n’est pas partout pareil. En effet, au Japon, les habitants consomment de moins en moins d’alcool. Entre 1995 et 2020, la consommation d’alcool des Japonais est passée de 100 litres par an à 75 litres par an. Et la crise sanitaire n’a pas arrangé les choses, au contraire. Selon le Japan Times, depuis les confinements, les jeunes travailleurs japonais ont du mal à retourner boire des verres avec leurs collègues.

Inciter les jeunes à consommer de l’alcool

On pourrait penser que le gouvernement japonais se réjouisse de cette situation. En fait, pas du tout. D’ailleurs, il lance même une opération pour inciter les jeunes à boire. La raison est simple : les taxes sur l’alcool. Moins les Japonais boivent d’alcool, moins le gouvernement touche d’argent.

Le but de la campagne lancée par le gouvernement japonais est que les jeunes partagent leurs idées de « nouveaux produits et designs » en matière d’alcool mais aussi de trouver des moyens pour que les habitants consomment plus d’alcool chez eux.