Plus de 100.000 hectares ont déjà brûlé en Grèce, qui fait face à de terribles incendies depuis deux semaines

Plus de 100.000 hectares ont déjà brûlé en Grèce, qui fait face à de terribles incendies depuis deux semaines

Du 29 juillet au 12 août, 100.874 hectares sont partis en fumée dans ce pays méditerranéen frappé début août par une canicule exceptionnelle et une vague d’incendies violents d’est en ouest, selon les calculs effectués par l’AFP à partir des données de l’EFFIS. En moyenne, sur la même période entre 2008 et 2020, quelque 2.750 hectares avaient brûlé.

« Les feux qui sévissent en ce moment sont très destructeurs et ont un niveau d’intensité très inhabituel », avait expliqué mercredi à l’AFP Mark Parrington, scientifique de Copernicus, le service européen sur le changement climatique, dont fait partie l’EFFIS.

Des chiffres pas vus depuis longtemps

Au 12 août, près de 114.300 hectares avaient brûlé depuis le début de l’année 2021, dont plus de 90 % ces deux dernières semaines, contre 9.600 en moyenne sur la période de 2008 à 2020, selon les derniers chiffres de l’EFFIS, en constante évolution. Comptant pour plus de la moitié des zones brûlées, l’île d’Eubée, la deuxième plus grande de Grèce, paye le plus lourd tribut.

« Nos données démontrent que nous n’avons pas eu de feux aussi intenses depuis août 2007 », a ajouté Mark Parrington. Plus de 250.000 hectares de forêts, d’oliveraies et de pinèdes avaient été carbonisés en août 2007 dans de violents incendies qui avaient fait 77 morts.

Une canicule terrible

Début août, la Grèce a été frappée par « la pire canicule » en trois décennies, selon son Premier ministre. Pendant une semaine, le mercure a atteint 45 degrés en plusieurs endroits du pays et flirté avec les 43 degrés dans la capitale.

« La crise climatique est là », a déclaré jeudi le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis, répétant une nouvelle fois que son pays fait face à « une catastrophe écologique immense ». Les incendies de l’été 2021 ont fait trois morts, entraîné l’évacuation de milliers de personnes, et détruit des centaines d’habitations.