Non vacciné, il est retiré de la liste d’attente pour une transplantation cardiaque par l’hôpital

Non vacciné, il est retiré de la liste d’attente pour une transplantation cardiaque par l’hôpital

En Belgique, l’Ordre des Médecins a récemment rappelé que, d’un point de vue déontologique, un refus général de dispense de soins au motif que le patient n’est pas vacciné était inacceptable. « Notre serment est de soigner tout le monde. Tout le monde, c’est tout le monde. Sans aucune distinction. Il n’est pas question de refuser de soigner quelqu’un pour sa couleur de peau. C’est la même chose ici. On ne peut pas refuser les non-vaccinés », avait expliqué Philippe Boxho, vice-président de l’Ordre des Médecins.

Gravement malade, il ne croit pas au vaccin

Aux États-Unis, certains médecins ne semblent pas partager ces valeurs. À Boston, DJ Ferguson vient de l’apprendre à ses dépens. Gravement malade, cet homme de 31 ans, père de deux enfants, est en attente d’une transplantation cardiaque. Mais DJ Ferguson est fermement opposé à la vaccination contre la Covid-19. Selon son père, il ne croit pas au vaccin et le fait de se faire vacciner est contraire à ses principes.

L’hôpital assume et justifie sa décision

L’hôpital dans lequel le jeune homme de 31 ans a donc décidé de prendre une décision radicale. Il vient d’être retiré de la liste d’attente des personnes en attente d’un don d’organe. L’hôpital a justifié cette décision en indiquant que son objectif était de mettre toutes les chances de son côté pour que l’opération se déroule avec succès et que le patient survive après la transplantation. D’ailleurs, le fait de ne pas être vacciné est assimilé à d’autres facteurs de risque comme le fait de fumer ou de boire de l’alcool et cela peut rendre les patients inéligibles à une transplantation. Selon l’UCHealth, le taux de mortalité des personnes transplantées qui tombent malades à cause de la Covid est de plus de 20 %.

En octobre dernier, toujours aux États-Unis, Une femme de 56 ans atteinte d’une maladie rénale de stade 5 s’était vue refuser une transplantation de rein parce qu’elle n’est pas vaccinée contre le coronavirus.

« Poussé à choisir une injection qui pourrait le tuer »

La femme de DJ Ferguson a regretté que son mari soit « poussé à choisir une injection qui pourrait le tuer ». Sa famille aimerait le changer d’hôpital mais elle n’est pas sûre que l’état de santé du jeune homme le permette. Une cagnotte de soutien a été lancée sur Gofundme et la famille a déjà récolté plus de 40.000 dollars.