Moderna demande l’autorisation de son vaccin pour les 6-11 ans dans l’UE

Moderna demande l’autorisation de son vaccin pour les 6-11 ans dans l’UE
dpa

Le dosage des deux injections, administrées à quatre semaines d’écart, a été adapté à 50 microgrammes, contre 100 microgrammes pour les tranches d’âge plus âgées.

Le vaccin de Moderna, Spikevax, est pour le moment autorisé à partir de 12 ans par l’EMA. Le régulateur européen évaluera sur la base, entre autres, des résultats des essais cliniques si le sérum peut également être administré à partir de 6 ans. L’agence espère être en mesure de prendre une décision d’ici environ deux mois.

Déconseillé pour les jeunes dans plusieurs pays

Plusieurs pays, dont la France et l’Allemagne, ont néanmoins déconseillé le recours au vaccin de Moderna chez les personnes de moins de 30 ans en raison d’un faible risque d’inflammation cardiaque. Cet effet secondaire a été détecté notamment chez les adolescents et jeunes adultes, surtout masculins.

Fin octobre, Moderna avait annoncé des résultats positifs de ses essais cliniques pour les enfants de 6 à 11 ans, le vaccin ayant provoqué « une réponse immunitaire forte » avec des niveaux d’anticorps « robustes » détectés.

L’EMA est également en train d’étudier les données de Pfizer/BioNTech, qui a déposé une demande d’autorisation pour son propre vaccin chez les 5 à 11 ans. Cet examen pourrait être conclu en décembre, a-t-elle fait savoir la semaine dernière.