L’Ukraine craint pour les combattants d’Azovstal, faits prisonniers de guerre et amenés devant la justice en Russie

L’Ukraine craint pour les combattants d’Azovstal, faits prisonniers de guerre et amenés devant la justice en Russie
Russian Defence Ministry / AFP

Une centaine de « mercenaires » étrangers se trouvent parmi ces prisonniers, selon l’agence de presse, qui ajoute que d’autres soldats ukrainiens doivent encore être amenés en Russie.

Au moins 2.400 combattants ukrainiens se sont rendus à la fin du mois de mai après des semaines de siège de l’aciérie Azovstal. Des responsables ukrainiens ont indiqué craindre que ces derniers subissent des faits de torture, voire de meurtre, aux mains des Russes.