L’Institut de santé publique allemand recommande la vaccination contre la variole du singe pour les personnes à risque

L’Institut de santé publique allemand recommande la vaccination contre la variole du singe pour les personnes à risque
Ph. Zuma Press

Sont concernées par cette recommandation, les personnes qui sont plus susceptibles que la moyenne de contracter la maladie, comme celles qui travaillent dans des laboratoires de maladies infectieuses et les hommes qui ont régulièrement des relations sexuelles avec d’autres hommes. Les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec des personnes infectées peuvent également se faire vacciner. La vaccination doit intervenir dans ce cas endéans les 14 jours suivant le contact.

L’Institut rappelle que le sérum est disponible mais en quantité limitée étant donné que le vaccin contre la variole n’est plus administré de façon standard. Deux injections à 28 jours d’intervalle sont par ailleurs nécessaires. L’important, poursuit l’Institut, est d’observer les règles et de s’isoler en cas de contamination.

En Belgique, 24 cas d’infections au virus de la variole du singe ont été recensés de même qu’un cas probable, indiquait mercredi l’institut de santé publique Sciensano. Dans le détail, dix-sept cas ont été enregistrés en Flandre, sept à Bruxelles et un en Wallonie. Les patients ont entre 28 et 52 ans.