L’Europe signe un nouveau contrat pour un vaccin contre le coronavirus: «Une nouvelle option»

L’Europe signe un nouveau contrat pour un vaccin contre le coronavirus: «Une nouvelle option»

«Le contrat avec Valneva vient grossir les rangs d’un portefeuille qui comprend les contrats déjà signés avec AstraZeneca, Sanofi-GSK, Janssen Pharmaceutica NV, BioNtech-Pfizer, CureVac, Moderna et Novavax», a souligné la Commission dans un communiqué.

Pour la commissaire à la Santé Stella Kyriakides, le vaccin Valneva «ajoute une autre option à notre vaste portefeuille, une fois que son innocuité et son efficacité auront été prouvées par l’Agence européenne des médicaments.»

Valneva met en effet au point un vaccin à virus inactivé (à partir d’un virus vivant inactivé au moyen d’un traitement chimique). Il s’agit d’une technologie vaccinale traditionnelle, utilisée depuis 60 à 70 ans, dont les méthodes sont éprouvées et qui bénéficie d’un niveau élevé de sécurité. La plupart des vaccins contre la grippe et de nombreux vaccins destinés aux enfants utilisent cette technologie. À l’heure actuelle, c’est le seul candidat vaccin à virus inactivé à faire l’objet d’essais cliniques contre la Covid-19 en Europe, fait observer la Commission.