Les Canaries, destination prisée des Belges, passent en zone rouge

Les Canaries, destination prisée des Belges, passent en zone rouge
Ph. Unsplash

Tenerife est au niveau d’alerte 3 jusqu’au 7 juillet inclus. Lanzarote se trouve en niveau 2. Dans les autres îles, la situation est moins préoccupante. Toutefois, l’Union européenne a placé l’ensemble de l’archipel espagnol en code rouge, celui des régions où les individus sont à haut risque d’infection. Qu’est-ce cela impliquera à votre retour alors que vous vous apprêtez à boucler vos valises pour cette destination de vacances, très appréciées des Belges ?

« Il faut faire la distinction pour un retour avant ou après ce 1er juillet », explique Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus . « Les personnes qui rentrent d’une zone rouge, pour autant qu’il n’y ait pas le variant delta, n’ont pas d’obligations si elles disposent d’un certificat attestant une vaccination complète. Idem pour celles qui disposent d’un test-PCR négatif de moins de 72 heures. Cela dit, je doute que des vacanciers fassent ce genre de test sur place. C’est un coût, sans compter la perte de temps », relève le spécialiste.

« Le mieux est de ne pas aller saluer les siens »

Pas de souci non plus pour les vacanciers en possession d’un certificat de rétablissement. Pour les autres, ils devront se faire tester à leur arrivée en Belgique (jour 1 ou jour 2) s’ils veulent éviter la quarantaine. « Pendant cette période, le mieux est de ne pas aller saluer les siens, même s’il n’y a pas de quarantaine imposée », conseille Yves Van Laethem.

Pour les jeunes à partir de 12 ans, un test PCR négatif est également requis. Les autres en sont dispensés. Rappelons que les enfants âgés de 6 à 17 ans et les adultes qui n’ont pas encore eu l’occasion de se faire vacciner complètement et ainsi de s’immuniser seront remboursés du coût de leur test PCR avec un plafond de 55 euros. Ils doivent avoir reçu au préalable un code Corona Test Prescription du SPF Santé publique. L’intervention financière peut être réclamée maximum deux fois pendant les mois de juillet, août et septembre.

Par ailleurs, l’utilisation du Passenger location form (PLF) reste en vigueur à partir du 1er juillet. Pour les Canaries, il faudra obligatoirement le remplir car le voyage s’effectue en avion.

Retours avant le 1er juillet

Et pour les vacanciers qui profitent de leurs derniers jours du soleil des Canaries et qui rentrent au plus tard ce mercredi ? Le PLF doit être rempli au plus tôt 48 heures avant l’arrivée en Belgique. En fonction des réponses, le formulaire calculera s’ils sont des contacts à haut risque. Si c’est le cas, un SMS leur sera envoyé, avec l’obligation d’observer une quarantaine. Deux tests doivent alors être effectués : le premier et le septième jour de la quarantaine. Un SMS comporte un code à cet effet Le fait de ne pas respecter cette procédure expose à une amende de 250 euros. En l’absence de SMS, le voyageur n’est pas tenu à la quarantaine.

Lire aussi : Plus de facilité pour partir en vacances avec le vaccin Pfizer