Le relais mixte critique le repêchage des États-Unis: «C’est un scandale»

Le relais mixte critique le repêchage des États-Unis: «C’est un scandale»
Bela / J. Jacobs

Le remplacement en dernière minute de Cynthia Bolingo, blessée à la cuisse à l’échauffement, a déstabilisé l’équipe en plus de la déforcer. « C’est dur pour Cynthia qui s’est fait mal, c’est dur pour Imke qui ne s’attendait pas à courir. Pour l’équipe on avait un schéma de course qu’il a fallu modifier. Il a fallu s’adapter. Mais tout le monde a bien couru. Imke a bien couru. » Tel est le bilan dressé par Kevin Borlée. « On savait qu’il y avait un risque c’est pourquoi Imke s’est échauffée », a ajouté Camile Laus.

« Ce que son absence a changé ? C’est quelqu’un qui fait 50.20 qui est absente de l’équipe. C’est une réalité » poursuivit Kevin. « Il manquait Cynthia mais on a fait le maximum » a ajouté Dylan Borlée. Camille Laus soulignait « On fait un record national, mais on espérait en prenant part à cette finale monter sur le podium. On a fait le maximum. C’est sûr qu’on voulait plus. » « Quand on m’a dit que je courais, ce n’était pas évident », a expliqué Imke Vervaet qui avait déjà assuré le 2e relais vendredi en série. « Je devais immédiatement me concentrer. Mais du coup j’ai peut-être eu moins de stress. »

« Une erreur de débutant »

La question de la requalification des États-Unis et de la République dominicaine pour la finale a été posée. « Pas de souci avec la République dominicaine, les juges font des erreurs. Par contre pour les Américains, si cela avait été la Belgique on n’aurait rien pu faire. C’est un scandale. A ce moment-là on fait courir 350 m les filles et 450 m les hommes. Mais cela ne change pas grand-chose », a poursuivi Kevin Borlée. « De toute façon, je préfère gagner une médaille avec toutes les meilleures nations qui courent. C’est une erreur de débutant qui doit être sanctionnée. C’est anormal. » Camille Laus d’ajouter : « Comme c’était hors de notre contrôle, on a essayé de faire abstraction de tout cela. »

Kevin Borlée court dès dimanche matin les séries du 400 m individuel. « Ce n’est pas la préparation idéale. En plus je dois aller au contrôle antidopage. On verra bien ce que cela donne. Mon objectif ici à Tokyo c’est le 4X400, on a une grosse équipe et on peut faire quelque chose. »