Le réchauffement climatique modifie la taille de nos corps

Le réchauffement climatique modifie la taille de nos corps
AFP / C. Quicler

L'expérience était d'une certaine envergure. L'équipe de scientifiques, dirigée par les deux universités, a d'abord étudié la taille du corps et du cerveau de plus de 300 fossiles de la famille "Homo", la famille à laquelle les humains modernes appartiennent. Les chercheurs ont ensuite associé ces mesures au climat qu'aurait connu chaque fossile lorsqu'il était vivant.

Selon l'étude publiée début juillet, la température a été l'un des principaux facteurs provoquant le changement de tailles des corps humains au cours du dernier million d'années. Pour résumer, le climat chaud entraîne une diminution de corpulence, tandis que le climat froid produit des corps plus larges.

Les chercheurs ont également examiné l'impact des facteurs environnementaux sur la taille des cerveaux. Cette fois-ci, les corrélations sont beaucoup moins claires. Les chercheurs en ont conclu qu'effectivement, le climat avait joué un rôle dans les changements de taille du cerveau, mais que cette explication n'était pas prédominante. Pour Andrea Manica, professeur d'écologie évolutive à l'Université de Cambridge, "les régimes alimentaires plus diversifiés, les technologies plus sophistiquées, et les défis cognitifs supposés par une vie sociale de plus en plus complexe étaient probablement les principaux moteurs de changement de la taille du cerveau".