Le PDG de Moderna annonce qu’une troisième dose pourrait être nécessaire

Le PDG de Moderna annonce qu’une troisième dose pourrait être nécessaire
Ph. dpa

Dans une interview accordée au Journal du dimanche, Stéphane Bancel, PDG de Moderna, a expliqué qu’il serait judicieux d’administrer une troisième dose du vaccin aux personnes à risque.

Le PDG de la société biotechnologique américaine affirme qu’il « faut anticiper » et donc prévoir d’administrer une troisième dose aux personnes à risque : « L’arrivée des variants augmente le niveau de la menace. C’est pourquoi il faut anticiper et vacciner avec une troisième dose toutes les personnes à risque dès la fin de l’été, notamment les résidents des Ehpad qui ont reçu leur première dose au début de l’année », ajoute Stéphane Blancel.

Nos confrères de Sudinfo rappellent que cette annonce, qui ne concernerait que la France pour le moment, avait été critiquée par Yves Coppieters, lorsque la proposition d’une troisième dose des vaccins avait été faite afin de maintenir l’immunité à long terme.